Cher(es) Collègues,

Vous savez combien l’année 2007 a été bien remplie, et même un peu trop pour que nous puissions respecter le calendrier des publications qui vous avait été annoncé : les deux commémorations du mois d’octobre, celle du 160e anniversaire de la Société des Sciences et celle du 40e anniversaire de la mort de Marie Noël nous ont pris beaucoup de temps, puisque nous avons souhaité associer à notre 160e anniversaire la publication de la Table générale du bulletin (1847-2006). Ce travail considérable, effectué par Hervé Chevrier, a reçu un excellent accueil, notamment de la part de personnes ou d’associations  étrangères au département. C’est la raison pour laquelle la publication de la thèse de Chantal Arnaud a été une nouvelle fois retardée : mais les souscripteurs peuvent être rassurés, elle leur est promise pour ce printemps. Quant à la réédition de La neige qui brûle, de Raymond Escholier, augmentée d’une longue introduction et de notes très nombreuses, elle devrait paraître cet été, de même que le livre de Mme de Vinck sur le commerce des poteries de Puisaye, et qu’un petit ouvrage sur l’histoire des musées d’Auxerre.
Vous avez reçu tardivement et dans un emballage un peu fragile, qui s’est parfois déchiré, le bulletin annuel et la table générale. Si d’aventure vos exemplaires étaient endommagés, il vous seront échangés sans frais, pourvu que ce soit au siège de la Société. Vous recevrez cette année encore un double envoi, celui du bulletin de 2007 accompagné des actes de notre journée d’études sur le 160e anniversaire.
En vous remerciant de votre fidélité comme de votre patience, nous vous rappelons que notre Société manque de bénévoles pour assurer le suivi de ses activités et considérera avec bienveillance toute offre de collaboration .

                                                                               Le Président,
                                                                               Jean-Paul Desaive